Mémoires D'une Geisha

Si les geisha d'présentement, en aussi que donzelles libres, peuvent éventuellement s'adonner à des rapports sexuelles en dehors du taff, ce n'est en nul cas obligatoire et la pratique est plutôt liée à la liberté individuelle. Il y a une distinction parmi les geishas spécialisées dans la danse et les autres : les premières sont surnommées tachikata (« debout ») 6 ou odoriko (« danseuse ») 7 , tandis que les autres sont une lecture fantastique appelées jikata (« installée ») car elles s'asseoient pour jouer et chanter alors que les autres dansent.la geisha pelicula

L'origine des maiko remontent aux femmes qui servaient le thé vert et le dango (boulette japonaise à base de farine de riz) aux visiteurs du Kitano Tenman-gū ou du Yasaka-jinja (les deux célèbres sanctuaires de Kyoto) dans des salons de thé de la commune-temple il y a environ 300 ans. Tandis la année (au maximum) d'apprentissage, les maikos étaient tout aussi longtemps accompagnées par une ghesha confirmée nommée « l'onesan » (longue sœur ou sœur ainée).

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

Comments on “Mémoires D'une Geisha”

Leave a Reply

Gravatar